Le gluten, un aliment à bannir ?

Hej,

J’espère que tu vas bien ? Que tu as passé un très bon week-end ? Avec ce super soleil, un bel été indien ! Comme d’habitude j’ai passé un excellent week-end. Faut admettre, il est très rare que je passe de mauvais week-end. Malgré la tristesse : je suis un peu triste car l’église dans laquelle je me suis faite baptiser et mariée a fermé (dernier jour, ce samedi), et franchement, ça me fait un petit quelque chose, bien qu’il ne faille pas s’attacher aux choses matérielles de cette terre, ça m’a quand même touchée.

Je ne sais pas si je t’ai déjà dit, mais quand je suis triste, j’ai tendance à manger (pas bien, pas bien du tout), bien que je sois consciente que la solution ne se trouve pas dans le frigo, j’aime manger et c’est tout. Attention, j’ai quand même appris à refréner mes envies, sinon il y a belle lurette qu’il n’y aurait pas de différence entre bibendum et moi ! Bien que je sois quand même ronde (surface d’amour pas trop grande et pas trop petite).

Donc, pour me réconforter j’ai décidé de faire un super repas… mais que des choses trop bonnes…Bonnes pour moi, mais également pour ma santé. Même sans gluten, c’est possible.  

C’est quoi le gluten ? En ce moment j’en entends parler comme si c’était un virus de catégorie v…. et ben non, le gluten c’est – je vais prendre la définition du Larousse, car tout ce que je trouve sur la toile ne me convient pas – en résumé, le gluten c’est la partie protéique de la farine des céréales, substance visqueuse jouant un rôle important dans le gonflement de la pâte lors de la fabrication du pain ou autre. Comme il ne faut pas arrêter là son savoir, je te mets également la définition de Wikipedia : Le gluten est un ensemble de protéines que l’on retrouve dans les grains de nombreuses céréales (blé, seigle, orge, etc.). … Il était initialement appelé glutine. Il est responsable, chez une partie de la population, d’un trouble spécifique de la digestion nommé maladie cœliaque.

Oulala, je vois tes yeux qui grossissent, manger sans gluten ce n’est pas que manger des fruits et des légumes comme ci-dessous, bien que ce ne soit pas mauvais pour la santé. C’est simplement trouver des recettes et des produits adaptés à ton mode de vie.

Mais où se cache t-il ?

J’ai des copines qui au restaurant ne prennent jamais de pain parce qu’elles ne tolèrent pas le gluten, mais à côté de ça, elles s’enfilent un paquet de gâteau (des barres hi hi, car le gluten se trouve principalement dans la farine, donc presque partout).

Du coup, j’ai décidé de mener ma petite enquête et : roulement de tambour + Oh my God ! Il se trouve dans ce magnifique gâteau (déjà mangé il y a trois semaines pour l’ouverture de l’automne, ben oui, je fête presque tout, hi hi hi).

 

Le gluten se cache un peu partout : pain, gâteaux … ok tu le savais déjà et je viens de te le dire, mais je suis sûre qu’en lisant la liste ci-dessous, tu n’aurais pas imaginé en trouver dedans et pourtant ! Il est bel et bien là ! Il est PARTOUT ! En résumé, si tu ne souhaites pas en consommer tu dois éviter tous les produits qui contiennent une ou plusieurs de ces céréales : blé, orge, seigle, kamut, épeautre, petit-épeautre, avoine.

  • Pain, gâteaux, pâtes et encore les pâtes (tchip), semoule de blé dur ou 1/2 complète … boulgour et l’épeautre.

Maintenant passons au surprenant : dans les frites, oui, il y en a dans les frites surgelées (ouff toi et moi nous n’en mangeons pas, enfin je crois ? — j’ai pas trouvé de smiley qui se roule par terre, animé, pour blog) ! Il y en a également dans tous les plats préparés ! Et oui, les surgelés n’ont qu’à bien se tenir… Même PICARD que j’aime beaucoup est passé en mode « banni de chez moi ». Le pire c’est la teneur dans les burgers et les frites des fast-foods… Mais bon, c’est pas grave, parce que toi et moi on en mange JAMAIS hein !  Tchip, si ça pouvait être vrai, malheureusement,  je raffole de Burger KING. Mais je préfère le Burger Maison, si tu veux la recette, demande et la recette est à toi !

Ok ça ne te dis pas si c’est bon pour la santé ou pas ?!

Primo : il y a des personnes qui sont réellement intolérantes au gluten. Pourquoi ? Parce qu’elles ont la maladie de cœliaque. Allez, encore une autre petite définition, histoire de dire que je peux faire de ce blog une boite à savoir : La Maladie Cœliaque (MC) est une intolérance permanente à une ou plusieurs fractions protéiques du gluten. Elle provoque une atrophie villositaire (destruction des villosités de l’intestin grêle). Il s’ensuit une malabsorption des nutriments, en particulier du fer, du calcium et de l’acide folique [déf. du dico-internet]. Donc, dans ce cas, oui c’est complètement déconseillé. A BANNIR !

Secondo : les personnes qui ont découvert qu’aux Etats-Unis, des célébrités comme « Oprah Winfrey » ou « Megan Fox » ont vanté les bienfaits du régime sans gluten. Catastrophe, une tendance est née : le régime sans gluten ! Plus qu’une tendance, un phénomène. Une manne pour les industriels. Un marketing efficace à en juger par les statistiques, où 20 % des adultes sont persuadés d’être allergiques, alors que le taux de prévalence réel est de 1 à 2 % en France (c’est officiel cet article est un post de savoir, je suis trop fière). Même si les valeurs sont approximatives, et varient, en gros une personne sur 7 pense à tort qu’elle est intolérante.

Tertio (moi) : et pour finir, il y a les personnes comme moi, qui le font par semi-confort. J’ai essayé de ne pas consommer de gluten pendant un mois pour voir ce que ça faisait ! Et là, à ma grande surprise, il y a quand même des bienfaits. Dernière définition (c’est promis), comme tu le sais j’ai une Endométriose (et si tu ne savais pas je t’invite à lire mon post sur le sujet, va soit dans mes archives ou ma barre de recherche). Revenons à ma définition de : L’endométriose, c’est une maladie gynécologique chronique, qui touche l’endomètre. … Aujourd’hui, des expériences laissent à penser que le régime sans gluten et endométriose feraient bon ménage. Le sans gluten permettrait de diminuer les douleurs liées à la maladie. Du coup, aujourd’hui je mange à 80% sans gluten. De toutes façons, j’ai une alimentation à plus de 70% chasseur cueilleur, dit communément Paléo (toujours dans un souci de santé et bien être). Ce qui faut savoir, c’est que les deux cumulés, quand je le fais sérieusement, je perds du poids et SANS SPORT ! Alors imagine si je carbure… Mais ça implique de manger des plats comme ci-dessous ! Mais c’est trop bon, c’est juste beaucoup de patience et un budget.

Tu te demandes comment il est possible de faire de bons plats sans gluten ?

Le sans gluten requiert de la technique … Enfin, c’est surtout, qu’il y a certaines choses à savoir ! Avant de connaître ces  astuces, j’ai loupé pas mal de gâteaux et autres plats en tout genre. Au début c’était soit : trop secs, trop cassants, trop lourds ou qui s’effritent ….

Pour réussir tes recettes sans gluten, il faut connaitre les possibilités qui s’offrent à nous. Il existe différentes farines sans gluten ! Certaines sont très très chères ! Je te conseille de mélanger au minimum deux farines sans gluten, sinon tes gâteaux seront soit trop ceci, soit trop cela… C’est une très bonne astuce

  • Riz complet, Riz , Sarrasin, Millet (celle que je préfère), pois chiche, soja, châtaigne, quinoa

Avec tu peux faire un super gâteau à la cannelle, encore une fois si tu veux la recette, demande et je te l’envoie.

 

Voici ma recette de pain de sans gluten, car il faut reconnaître, c’est l’aliment qui manque le plus quand on arrête le gluten. C’est une copine qui mange sans gluten et qui a trouvé la recette sur le net… après 22 essais ratés, le dernier était vraiment très bon !

Le pain sans gluten ne se travaille pas de la même façon que le pain traditionnel.

  • Il faut mélanger au minimum 3 types de farines différentes, dont une neutre (riz), une de légumineuse (pois chiche), une forte pour donner du goût et une fécule (de maïs ou de pomme de terre).
  • Il faut de l’huile spéciale cuisson, d’olive ou de l’huile de coco, pour que la pâte se tienne.
  • Très important, sinon il rate à coup sûr, c’est la gomme de guar. Elle permet de donner sa consistance et son gluant au pain.
  • La levure doit être réactivée avec de l’eau tiède. Si l’eau est trop froide ou trop chaude, la levure ne fera pas monter le pain.
  • Laisse reposer le pain dans un endroit chaud et recouvert d’un linge humide car le pain sans gluten aime la chaleur et l’humidité. Chaud, à côté d’un radiateur ou dans un four préchauffé à 50°C pendant 10 minutes (on l’éteint pendant que le pain repose dedans).

Ça peut paraître long et contraignant, mais promis, le pain est préparé en 10 minutes (sans le temps de pose évidemment)

Ingrédients :

  1. 250 g de farine de riz complet
  2. 100 g de farine de maïs
  3. 50 g de farine de soja
  4. 50 g de farine de sarrasin
  5. 75 g de fécule de maïs
  6. 10 g de gomme de guar
  7. 1 c à s de sel
  8. 2 c à s d’huile d’olive
  9. 450 g d’eau tiède
  10. 10 g de levure sèche de boulanger
  11. des graines de lin
Préparation :
  1. Mélange la levure avec 10 ml d’eau tiède et laisser poser 10 minutes.
  2. Dans un saladier, mélange les farines, la fécule, le sel et la gomme de guar.
  3. Ajoute le mélange d’eau et de levure, l’huile et le reste d’eau tiède puis pétrir à la main (honteusement je le fais au robot), le mélange est assez liquide, c’est normal.
  4. Beurre ton moule à cake (avec du beurre vegan ! ça serait top), puis laisse poser pendant une heure et demi dans un endroit chaud et recouverts d’un torchon humide.
  5. Recouvre  le pain d’un petit mélange eau/huile/graines de lin pour donner de la brillance.
  6. Enfourne ton pain à 210°C pendant 1h.

Attention, respecte bien les mesures et les étapes, c’est très important !

(Ma) Finalité !

Non, le sans gluten n’est pas un régime miracle pour maigrir, même si pour certaines ça fonctionne ! Il est parfois nécessaire mais pas pour tout le monde. Chacun doit voir suivant son hygiène de vie et ses convictions !

 L’essentiel pour chaque personne c’est de manger sainement

Sauf pour ceux qui sont vraiment allergiques, bon courage à ceux-là, car c’est très difficile de manger entièrement sans gluten. Mais être en meilleure santé vaut largement quelques sacrifices.

 

You may also like

10 commentaires

  1. Hello
    Très belle article, je te suis depuis quelque moi et je trouve que ton blog progres. ça donne envie d’en faire un. Merci c’est cool, j’ai hâte de lire ton article sur le référencement

    1. Bonjour Aicha,
      Merci de m’avoir lu et de me suivre ça fait plaisir de voir que je n’écris pas pour rien. Article en préparation….j’espère qu’il te plaira
      biz

  2. Je ne sais pas si je pourrais me passer de gluten, nous n’avons pas de problème à ce niveau là, mais pas facile à gérer les repas quand quelqu’un de sa famille ne doit pas en manger, merci pour ces informations importantes, biz

  3. Bonjour
    Moi j’ai arrêté le gluten pour la musculation et ça fonctionne. Je fais du cross fit et pour un confort de sport j’ai arrêté et ça me fait du bien
    Donc avis aux sportifs

    1. Bonjour Julien
      bienvenue, tu es le premier garçon qui me visite (en fait j’en sais rien) mais le premier à me mettre un commentaire… je te remercie et encore bienvenue dans ma blog sphère
      merci de m’avoir lu

  4. Coucou Kamille, ton article est très complet, très bien détaillé.
    Je ne suis pas intolérante au gluten mais je connais des personnes dans mon entourages qui doivent faire attention et le bannir de leur alimentation.
    Des bisous des îles

    1. coucou ma belle, je suis tellement contente que tu prennes le temps de me lire et de mettre des commentaires alors qu’avec le soleil et la plage, parfois on a pas trop de temps, merci encore princesse
      Biz de France

  5. Hello Hello,
    surper article,
    sauf que moi je n’ai pas de problème avec le gluten, et c’est vrai que pour moi quand je regarde la societe c’est presque devenu un « effet mode ».

    – Manger sans gluten –

    Ce que je trouve étrange c’est que de tout temps on a consommer du gluten et nos parents ne s’en partaient pas plus mal. Alors est-ce vraiment le gluten qui est en cause dans les intolérances, ou est ce tous les mélanges d’ingrédients que l’on a plus ou moins trafiquer que l’on trouve dans nos aliments. Je ne dis pas que ça n’existe pas des gens allergiques à ca, mais je pense que rien n’est fait au hasard il faut bien relancer l’industrie alimentaire avec des nouvelles choses….avant c t le bio, maintenant c le sans gluten….:)
    (mais c’est juste mon avis)

    bisous a tous les lecteurs
    plis fosss kamille

    1. Je pense que tu as raison sur une chose, nos parents n’étaient pas malade à cause du gluten, mais une chose est sure ils n’avaient pas la même alimentation non plus, donc ça se discute, merci d’avoir lu et surtout d’avoir donné ton avis, j’ai fais ce blog pour y faire des échanges, donc merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.